Un roman du Dr Omejkane

Acouphène et amour fou  Abonné

Publié le 27/01/2014
1390788849491189_IMG_120790_HR.jpg

1390788849491189_IMG_120790_HR.jpg

Médecins écrivains

Très souvent, le soir, le Dr Omejkane, médecin dans le Val-d’Oise, écrit pour évacuer la tension de la journée : « Je mets des mots sur une page afin de me libérer des maux entendus tout au long de la journée. » L’écriture, une passion partagée avec celle des antiquités chinoises, qu’il collectionne (« le Quotidien » du 15 décembre 2012). Ce n’est donc pas un hasard si le héros de son roman, Pierre Ribot, est un expert en arts d’Asie et s’il y est beaucoup question de maladies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte