Exonération de plus-values : votre résidence peut-elle en bénéficier ?  Abonné

Publié le 04/07/2019

On sait que les plus-values réalisées lors de la cession de la résidence principale du cédant au jour de la cession sont exonérées. Mais qu’entend-on dans ce cas par « résidence principale » ? Est considéré comme telle l’immeuble constituant la résidence « habituelle » et « effective » du propriétaire. La résidence habituelle est le lieu où vous résidez habituellement « pendant la majeure partie de l’année ». Toutefois, l’utilisation temporaire d’un logement ne peut être regardée comme suffisante pour qu’il puisse avoir le caractère de résidence principale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte