CPTS, assistants médicaux, délégations

Ma Santé 2022 : un plan mal compris des généralistes, peu enclins au changement

Par Marie Foult
Publié le 06/06/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), disposition iconique de la loi de santé en cours d'examen au Sénat, sont mal comprises par trois médecins généralistes sur quatre, et même « très mal comprises » pour un quart de ces praticiens perplexes. C'est ce que révèle une étude* de l'IFOP pour La Mutuelle du médecin. Contrairement aux idées reçues, ce sont les plus jeunes qui ont du mal à saisir la notion de CPTS : 82 % des médecins de moins de 49 ans, contre 61 % pour les plus de 60 ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?