« Le temps des rafistolages est révolu », lance Édouard Philippe qui ouvre cinq chantiers sur la santé

Par Marie Foult
Publié le 13/02/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
eaubonne

eaubonne
Crédit photo : S. Toubon

C'était un grand « discours de la méthode », selon plusieurs responsables syndicaux. Sans citer Descartes – mais Maylis de Kerangal, auteure de « Réparer les vivants » – le premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce mardi, à l'hôpital Simone Veil d'Eaubonne (Val d'Oise), les grands axes et l'agenda de « la stratégie de transformation du système de santé », sans dévoiler à ce stade de mesures très concrètes.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?