« Je suis gynéco et vais être remplacée par les sages-femmes »

Publié le 23/03/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

La délégation de tâches, comme recours à la pénurie de médecins… Ce lecteur voit dans cette politique la fin de la médecine libérale.

Je constate le décès de la médecine libérale, je suis gynéco et vais être remplacée par les sages-femmes, donc pourquoi les infirmiers ne remplaceraient pas les généralistes ? Fermons les facultés, ça coûte trop cher ! Il y a 20 ans, les médecins partaient en retraite à 55 ans avec le MICA [mécanisme d'incitation à la cessation d'activité, NDLR], car un médecin en retraite ou mort coûtait moins cher, et maintenant c'est la pénurie… Pourrait-on avoir un gouvernement qui voit à long terme ?

Posté le 22 mars 2019. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Certificats de décès : feu vert pour le recours aux internes et aux retraités, mais pas aux infirmiers »