Dans l'ombre, les libéraux essaient d'attirer les vocations  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 21/01/2019

Même s'ils ne descendent pas forcément dans la rue demain, les quelque 3 146 psychiatres libéraux (et 1 430 à exercice mixte) partagent le désarroi de leurs confrères hospitaliers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte