Côtes-d'Armor : un généraliste condamné à quatre ans de prison pour agressions sexuelles

Par Marie Foult
Publié le 17/06/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Un médecin généraliste exerçant à Tréguier (Côtes-d'Armor) a été condamné en fin de semaine dernière à quatre ans de prison, dont un an ferme, par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, pour agressions sexuelles sur huit patientes.

Il a également écopé d'une amende de 10 000 euros, d'une interdiction définitive d'exercer et sera inscrit au fichier judiciaire des auteurs d'infractions judiciaires (Fijais), indique l'édition locale de « Ouest-France ». Trois patientes seront également indemnisées entre 2 000 et 4 000 euros.

Les faits se sont déroulés entre 2008 et 2013. L'affaire a été révélée en 2014, à la suite de la plainte d'une lycéenne de 17 ans. Selon son témoignage, alors qu'elle consultait le médecin pour une sinusite, il lui avait réalisé une palpation mammaire et touché le pubis. Plusieurs patientes ont porté plainte à la gendarmerie dans la foulée. Elles estiment que le médecin a profité de sa fonction pour réaliser ces gestes sans explication. Plusieurs se sont senties « gênées », voire « salies ».

Lors de l'audience en avril dernier, le médecin (qui était jusqu'à présent en cumul emploi retraite) avait nié les faits d'agressions sexuelles, évoquant plutôt des palpations afin de rechercher notamment des ganglions.