Au centre du plan de bataille

Par
Benoît Thelliez -
Publié le 04/02/2019

Bien décidée à ce que la France devienne le premier pays européen à annoncer l'élimination de l'infection par le VHC sur son territoire, l'Afef est consciente que tous les acteurs impliqués dans la prise en charge de cette infection doivent s'associer pour atteindre ce but. Parmi eux, les généralistes dont le Pr de Lédinghen estime qu'ils devraient pouvoir prendre en charge entre 80 et 90 % des patients qui n'auront pas besoin d'être suivis par un spécialiste seront « en première ligne ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?