Courrier des lecteurs

L'homéopathie malmenée

Publié le 13/02/2020

2019 aura été une mauvaise année pour l’homéopathie mais ses détracteurs doivent garder à l'esprit que dans quelques dizaines d’années, les livres d’histoire de la médecine fustigeront peut-être une partie de nos traitements actuels.

Dans l’avenir, la progression des sciences fondamentales notamment l’étude des nanoparticules par la production d'un champ magnétique oscillant à la fréquence vibratoire de la partie chargée des molécules actives pourra peut-être expliquer « l’information » de l’eau ; tous les espoirs sont permis pour l’homéopathie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)