Courrier des lecteurs

L'homéopathie malmenée

Publié le 10/02/2020

2019 aura été une mauvaise année pour l’homéopathie mais ses détracteurs doivent garder à l'esprit que dans quelques dizaines d’années, les livres d’histoire de la médecine fustigeront peut-être une partie de nos traitements actuels.

Dans l’avenir, la progression des sciences fondamentales notamment l’étude des nanoparticules par la production d'un champ magnétique oscillant à la fréquence vibratoire de la partie chargée des molécules actives pourra peut-être expliquer « l’information » de l’eau ; tous les espoirs sont permis pour l’homéopathie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)