À l’heure de l’épidémie de Covid-19  Abonné

Publié le 05/05/2020

Les données spécifiques sur l’infection Covid-19 font encore défaut, mais les patients ayant un cancer bronchopulmonaire sont a priori considérés comme à risque plus élevé d’infection et d’évolution plus péjorative. « L’infection est susceptible d’entraîner une surmortalité chez les sujets fragiles en fin de vie, comme cela est le cas pour les sujets très âgés, note le Pr Cristos Chouaid (centre hospitalier intercommunal, Créteil).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte