Le Covid-19 accentue les replis nationaux

L'ère de la dé-mondialisation  Abonné

Par
Publié le 12/03/2020
Même s'il est beaucoup trop tôt pour dresser un bilan du coronavirus, il est clair que l'épidémie renforce une tendance à la démondialisation qui date déjà de près de trois ans et le sentiment, sinon le projet, que les solutions économiques et sociales doivent être désormais trouvées sur le plan national et non plus dans les échanges extérieurs.
Des chocolats en forme de coronavirus

Des chocolats en forme de coronavirus
Crédit photo : AFP

Cette révélation est soutenue par l'attitude la Chine : c'est de son territoire qu'est partie l'épidémie, mais au moment où ses dirigeants estiment avoir passé le pic de contamination, ils redoutent de subir une nouvelle vague de contagion à partir des étrangers revenus sur le territoire chinois. En déclenchant une inquiétude, pour ne pas dire une panique, mondiale, le Covid-19 renforce une analyse qui résultait d'une sorte de lassitude à l'égard de la mondialisation : personne n'est vraiment certain, aujourd'hui, qu'il faille délocaliser les entreprises européennes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte