Une grève générale reconductible

Le rendez-vous périlleux du 5 décembre  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 21/11/2019
En bonne logique nationale, la grève générale du 5 décembre prochain pourrait bien être le point de départ d'une nouvelle crise sociale en France, ou plutôt la continuation d'un mouvement qui agglomère tous les mécontentements.
Macron à Epernay le 14 novembre

Macron à Epernay le 14 novembre
Crédit photo : AFP

Tout le monde pense à 1995, année d'un affrontement terrible entre le pouvoir et les syndicats, avec des grèves qui ont paralysé le pays pendant plusieurs semaines. Le gouvernement en est conscient qui, après avoir dépensé 17 milliards pour apaiser les revendications des gilets jaunes, s'apprête aujourd'hui à déverser des tombereaux d'argent sur l'hôpital, qui en a cruellement besoin. Il est peu probable cependant qu'il parvienne à éteindre l'incendie dont les causes sont plus morales, on pourrait même dire caractérielles, que matérielles. Emmanuel Macron est la cible de toutes les haines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte