Des simulateurs pour s'entraîner

L'autopalpation, un bon réflexe pour détecter les lésions mammaires

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 23/10/2019

Pour détecter précocement les anomalies mammaires, les médecins doivent sensibiliser les femmes à l'importance de l'autopalpation. L'objectif : leur montrer les gestes simples et les signes devant les inciter à consulter un gynécologue.

Les médecins doivent apprendre ces gestes à toutes leurs patientes

Les médecins doivent apprendre ces gestes à toutes leurs patientes
Crédit photo : DR

Octobre rose oblige, à Tours, Reims ou Paris, dans les universités ou sur les places publiques, des bustes féminins en silicone ont été installés afin que les femmes s'entraînent à la palpation des seins. À l’intérieur de ces simulateurs qui comprennent seins, clavicules et aisselles, tous les signes devant alerter et inciter à consulter un gynécologue ont été placés : ganglions durs au niveau du creux axillaire, aspect peau d'orange autour du mamelon, rétractation asymétrique d'un des deux mamelons et bien sûr boules à l'intérieur des seins.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?