L'association Respire dépose un recours contre la décision de réouverture de Lubrizol  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 13/01/2020

Crédit photo : AFP

L’association Rouen Respire vient de déposer un recours devant le tribunal administratif de Rouen pour suspendre l'arrêté préfectoral du 24 juillet 2019 autorisant le redémarrage de l’usine Lubrizol. C'est l'avocate de l'association et ancienne ministre de l'environnement Corinne Lepage, qui doit déposer cette demande de suspension par référé afin d’obtenir l’arrêt immédiat de l’activité sur le site.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte