Carcinome à cellules rénales avancé

L’association avélumab-axitinib homologuée en première ligne

Publié le 12/12/2019
La combinaison de l’immunothérapie, avélumab (Bavencio), à la thérapie ciblée, axitinib (Inlyta), a obtenu le 24 octobre une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne en première ligne de traitement du carcinome à cellules rénales (CCR) de stade avancé, quel que soit le risque pronostic et l’expression de PD-L1.

Crédit photo : Phanie

Menée chez 886 patients atteints de CCR de stade avancé et non prétraités, l’étude de phase III JAVELIN RENAL 101 a mis en évidence une amélioration significative de la survie sans progression (SSP) en première ligne de traitement, avec l’association de l’avélumab (anti-PD-L1) à l’axitinib par rapport au sunitinib.

31 % de réduction du risque de progression

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?