Épidémiologie des cancers

L’adénocarcinome du pancréas en plein essor

Publié le 21/10/2019
Avec une incidence en augmentation tout particulièrement en France, l’adénocarcinome du pancréas (AP), dont le pronostic reste sombre, devient une priorité en termes de santé publique. Les facteurs de risque connus n’expliquant qu’en partie cette évolution épidémiologique, des études sont en cours à grande échelle pour en préciser les causes et mieux identifier les sujets à risque.
 Plus de 14 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année

Plus de 14 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année
Crédit photo : Phanie

L’adénocarcinome du pancréas (AP), qui représente 90 % des cancers pancréatiques, est un problème de santé publique. Selon les projections les plus récentes, il deviendra la deuxième cause de décès par cancer aux États-Unis et en Europe au cours de la décennie 2020-2030, derrière les tumeurs bronchiques (1). L’incidence de l’AP est très hétérogène au niveau mondial, avec des disparités régionales pouvant varier selon un facteur 5 à 7. Cette hétérogénéité géographique suggère la participation combinée de facteurs génétiques et environnementaux (2).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?