Courrier des lecteurs

La solution passe aussi par les médecins retraités

Publié le 28/10/2019

Exerçant depuis 1984 la Médecine Générale, j’ai pu déplorer les difficultés croissantes à exercer ce beau métier. Plusieurs de mes confrères contemporains en âge de retraite sont prêts à poursuivre, comme je le fais, leur activité professionnelle libérale s’il existait un allègement des charges obligatoires - principalement Caisse de retraite (CARMF) et Urssaf, 3 000 €/mois (!) pour ma part.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?