Cruel dilemme pour le pouvoir

La santé ou l'économie  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 17/04/2020
Emmanuel Macron a fait un choix très clair, tout en l'assortissant de conditions draconiennes : il veut remettre en marche l'économie française dès le 11 mai, même si le déconfinement, en l'absence de vaccin ou de traitement, demeure le meilleur instrument de la lutte contre l'épidémie.
Macron lundi dernier

Macron lundi dernier
Crédit photo : AFP

Il s'agit sans aucun doute d'un choix téméraire, qui a aussitôt soulevé son cortège de critiques : le retour des Français au travail risque de se traduire par une nouvelle flambée de la pandémie, qu'il entend juguler par des précautions drastiques. Mais il ne peut pas ignorer qu'au rythme où vont les progrès contre la maladie, et ces progrès sont authentiques, il nous faudrait plusieurs mois de déconfinement pour venir à bout du virus. Ce n'est pas que le gouvernement n'ait pas multiplié les mesures d'aide aux citoyens et aux entreprises.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte