Glioblastome

La piste de la vitamine B3  Abonné

Publié le 17/04/2020
Des chercheurs canadiens suggèrent de tester la niacine (ou vitamine B3) en adjuvant dans le traitement des glioblastomes. Le composé permettrait de reprogrammer les monocytes inactivés à lutter de nouveau contre la tumeur.
Stimuler les cellules myéloïdes devenues inefficaces

Stimuler les cellules myéloïdes devenues inefficaces
Crédit photo : Phanie

Comment réactiver les cellules de l'immunité afin qu'elles luttent contre les cellules tumorales du glioblastome ? Des chercheurs canadiens suggèrent que la niacine (ou vitamine B3) est une piste intéressante à tester chez l'homme.

Ce type de tumeurs cérébrales généralement incurables a la capacité de neutraliser la réponse des cellules immunitaires, les monocytes, les macrophages et la microglie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte