Une évaluation est nécessaire

La médecine chinoise priée de montrer patte blanche  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 21/11/2019
Les Fédérations européennes des Académies de médecine et des sciences viennent d'émettre un avis contre un usage non réglementé de la médecine traditionnelle chinoise, en réaction à la dernière classification internationale de l’Organisation mondiale de la santé.
La médecine chinoise ne doit pas échapper aux règles par les preuves

La médecine chinoise ne doit pas échapper aux règles par les preuves
Crédit photo : Phanie

La médecine traditionnelle chinoise, qui compte de plus en plus d’adeptes en Occident, se doit d'être encadrée et soumise aux mêmes critères d'exigence que la médecine conventionnelle. C’est le sens d’un communiqué récemment cosigné par les Fédérations européennes des académies de médecine (Feam) et des sciences (Easac). « Les académies mettent en garde contre un usage non réglementé de la médecine traditionnelle chinoise », expliquent-elles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte