La maladie hémorroïdaire

Publié le 02/12/2019
En France, plus de 50 % de la population adulte sera concernée au cours de sa vie par un problème hémorroïdaire. L’automédication rend cependant difficile de chiffrer avec précision sa prévalence exacte.
La rectocolite fait partie des signes d'alerte

La rectocolite fait partie des signes d'alerte
Crédit photo : Phanie

La maladie hémorroïdaire est souvent appelée « crise hémorroïdaire » par le patient en référence à sa symptomatologie (douleur, saignement, prurit, prolapsus).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?