Stages, gardes, rémunération, transport, logement

« Droits bafoués » des carabins à l'hôpital : l'ANEMF donne l'alerte  Abonné

Par
Sophie Martos -
Publié le 31/10/2019

L'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) distribue ce jeudi les mauvais points dans deux enquêtes nationales sur le statut d'étudiant hospitalier et la précarité. Constat amer : plus de 40 % des carabins ne recommandent pas les études de médecine. Pour remédier à une situation jugée « inacceptable », l'ANEMF réclame une revalorisation de la rémunération.

Les gardes de nuit des jeunes ne sont pas rémunérées dans un CHU sur quatre

Les gardes de nuit des jeunes ne sont pas rémunérées dans un CHU sur quatre
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Une fois de plus, l'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) tire la sonnette d'alarme sur les conditions de travail des carabins. Dévoilées ce jeudi, deux enquêtes d'ampleur* réalisées par ses soins sur le statut d'étudiant hospitalier et la précarité passent au peigne fin la vie des jeunes médecins à l'hôpital.  « Les droits des étudiants hospitaliers sont bafoués dans une très grande majorité des CHU », gronde l'ANEMF, qui réclame des actions « de toute urgence pour remédier à cette situation inacceptable ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte