Le corps de Martin Pennica, interne de Bordeaux porté disparu, aurait été repêché dans la Garonne

Par
Sophie Martos -
Publié le 02/04/2019
bordeaux

bordeaux
Crédit photo : S. Toubon

Un corps sans vie a été retrouvé le 22 mars dans la Garonne au niveau de la commune de Bassens, à une dizaine de kilomètres du lieu de la disparition de Martin Pennica, interne en chirurgie ORL de 24 ans à Bordeaux, vu pour la dernière fois dans la nuit de vendredi à samedi 19 janvier, rapporte France 3 Nouvelle Aquitaine dans son édition du 26 mars.

Les vêtements retrouvés sur le corps du jeune homme laissent fortement à penser qu'il s'agit de l'étudiant. Des tests ADN sont en cours pour identifier la victime. « Il se pourrait que ce soit son corps puisqu'il y avait ses papiers d'identité dans sa poche et que ses vêtements correspondaient également à ceux de Martin Pennica au moment de sa disparition », a précisé Laure Vuitton, procureure adjointe du parquet de Bordeaux.

Le jeune homme a été vu pour la dernière fois à la sortie d'une boîte de nuit du centre-ville de Bordeaux. Cette disparition a suscité l'émoi auprès des jeunes et une vive mobilisation. L'Association des internes des hôpitaux de Bordeaux (AIHB), adhérente de l'ISNI avait lancé un appel sur sa page Facebook. La police nationale de Gironde avait également lancé une enquête dès le signalement.

Mise à jour le 03/04/2019 : les résultats des analyses d'ADN ont été communiqués par le parquet de Bordeaux et confirment l'identité de Martin Pennica, a-t-on appris par nos confrères de « Sud Ouest ». 


Source : lequotidiendumedecin.fr