Un groupe parlementaire va plancher sur le contournement du numerus clausus  Abonné

Publié le 28/10/2013

LA PRÉSENCE d’un fort contingent d’étudiants français en Belgique dans les filières de santé et tout particulièrement en médecine ne laisse pas indifférent la classe politique française.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte