À Toulon et Béziers, deux antennes portugaises sèment le trouble  Abonné

Publié le 25/02/2013

La ministre de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a déclaré qu’elle suivrait « avec la plus grande vigilance l’évolution de la situation » à Béziers où une seconde antenne de l’université Fernando-Pessoa doit ouvrir en septembre après celle inaugurée près de Toulon. Quelque 190 étudiants sont attendus à Béziers pour se former en chirurgie dentaire, orthophonie, physiothérapie, sciences humaines et architecture/urbanisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte