« Tais-toi et bosse »

- Publié le 29/06/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postées au fil des jours par les lecteurs internautes.

La volonté de certains parlementaires d’imposer un stage en ambulatoire en fin d’internat a fait bondir les syndicats de jeunes. Tout comme ce lecteur qui fait part de son indignation.

Tais-toi et bosse. Voilà ce qu'ils pensent en haut lieu. Faire médecine, c'est rentrer dans les ordres, la vocation, la déontologie, l'humanisme, le don de soi, le service à la société… il faudrait même travailler jusqu'à mourir, au-delà de la retraite voire même comme certains, au-delà de 90 ans. C'est ça être un vrai de vrai médecin : se taire et bosser jusqu'à plus soif et en particulier pour les derniers de la liste, les recalés aux postes de spécialistes, les agents de santé de premier soins c’est-à-dire les médecins généralistes !

Posté le 25 juin 2019. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Obligation de stage en ambulatoire : les internes de l'ISNI n'excluent pas une mobilisation »