« Montrer que c'est possible malgré la maladie » : le combat d'une étudiante en médecine atteinte de mucoviscidose

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 14/02/2020

Crédit photo : DR

À 21 ans, Aurore Franceschini poursuit sa quatrième année de médecine à Marseille. Des études qu'elle a « toujours plus ou moins eu envie de faire », malgré la maladie chronique dont elle souffre, la mucoviscidose. « Quand j'ai commencé mes études, je me sentais un peu seule car je ne connaissais personne dans mon cas », raconte au « Quotidien » la jeune externe. Au point qu'elle reconnaît avoir « hésité à arrêter » malgré un concours de première année réussi du premier coup.

« Est-ce que je vais arriver au bout ? »

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)