« Montrer que c'est possible malgré la maladie » : le combat d'une étudiante en médecine atteinte de mucoviscidose

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 14/02/2020

Crédit photo : DR

À 21 ans, Aurore Franceschini poursuit sa quatrième année de médecine à Marseille. Des études qu'elle a « toujours plus ou moins eu envie de faire », malgré la maladie chronique dont elle souffre, la mucoviscidose. « Quand j'ai commencé mes études, je me sentais un peu seule car je ne connaissais personne dans mon cas », raconte au « Quotidien » la jeune externe. Au point qu'elle reconnaît avoir « hésité à arrêter » malgré un concours de première année réussi du premier coup.

« Est-ce que je vais arriver au bout ? »

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)