« Médecine, bordel ! »  Abonné

Par
Publié le 29/03/2016

Il y a une semaine, Najim Laachraoui se faisait exploser à l'aéroport de Bruxelles. Quelques jours plus tard, l'un de ses anciens condisciples à l'École polytechnique de l'Université libre de Belgique, où le kamikaze a suivi des cours entre 2009 et 2010, s'exprimait, incrédule, sur les réseaux sociaux. « Je n'arrive pas à comprendre comment un homme peut se faire laver le cerveau en si peu de temps ? Ça veut dire quoi, qu'on peut tous changer de bord et se faire exploser alors qu'on avait pour habitude de faire des tournois de frisbee tous les week-ends ? »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte