Les jeunes médecins redevables à l’État ? La réponse cinglante d’une généraliste

Par
Stéphane Long -
Publié le 08/06/2015

« Peut-être faut-il imposer aux médecins en début de carrière des affectations transitoires qui serviraient à payer en quelque sorte les frais que la nation a dépensé pour eux ? » Cette proposition, formulée par la socialiste Florence Augier * au congrès de Poitiers, et reprise dans « le Quotidien » du 4 juin 2015 n’est pas passée inaperçue.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?