Temps de travail illégal, repos de sécurité bafoué

Les internes mécontents demandent au gouvernement de ne plus jouer la montre  Abonné

Publié le 13/11/2014
1415844982562468_IMG_140979_HR.jpg

1415844982562468_IMG_140979_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Les internes en médecine sont invités à faire grève pendant 24 heures, lundi 17 novembre, à l’appel de l’ISNI, pour dénoncer le blocage des négociations avec le gouvernement sur la réforme du temps de travail à l’hôpital.

Mise en demeure dès juin 2013, la France peine à se mettre en conformité avec la réglementation européenne. En 2012, une enquête nationale de l’ISNI avait révélé que les internes travaillent en moyenne 60 heures par semaine (quand la loi prévoit un maximum de 48 heures par semaine) et qu’un interne sur cinq n’a pas accès au repos de sécurité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte