8 268 étudiants planchent dans sept villes de France

Les ECN démarrent dans des conditions hypersécurisées  Abonné

Publié le 30/05/2012
1338366414352448_IMG_84698_HR.jpg

1338366414352448_IMG_84698_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE STRESS est progressivement monté. Ce matin il est à son comble pour les 8 268 étudiants qui passent jusqu’à vendredi les épreuves classantes nationales (ECN) à Bordeaux, Lille, Marseille, Paris, Dijon, Rennes et Saint-Étienne. Les dirigeants du Centre national de gestion (CNG) vont certainement connaître, eux aussi, une montée d’adrénaline. Les organisateurs des ECN gardent en mémoire le cauchemar vécu l’an dernier avec l’annulation à deux reprises de la lecture critique d’article (LCA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte