58,4h par semaine, repos de garde peu respecté

Les dérives scandaleuses du temps de travail des internes  Abonné

Par
Sophie Martos -
Publié le 15/05/2020
Semaines de près de 60 heures, paperasse croissante, repos de sécurité aux oubliettes : l'Intersyndicale nationale des internes (ISNI) sonne à nouveau l'alarme sur le temps de travail excessif des jeunes. Alors que la situation empire, le syndicat bataille pour obtenir un décompte horaire.
Plus de 70% des internes dépassent le maximum légal

Plus de 70% des internes dépassent le maximum légal
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Le temps de travail des internes continue de dériver et de « broyer ». C'est même de pire en pire, à en croire les résultats de l'enquête* d'envergure présentée cette semaine par l'Intersyndicale nationale des internes (ISNI). Avec 58,4 heures par semaine en moyenne, les jeunes travaillent 10 heures de plus que le maximum légal théorique fixé par l'Union européenne…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte