Pas de service médical obligatoire dans le royaume

Les carabins marocains et le gouvernement trouvent un accord

Publié le 16/11/2015
- Mis à jour le 16/11/2015

Le service médical obligatoire (SMO), présenté en avril 2015, devait imposer aux nouveaux diplômés en médecine du Maroc à une installation de deux ans en zone rurale pour une rémunération modique (« le Quotidien » du 15 octobre).

Depuis le 1 er septembre, les étudiants en médecine des cinq facultés du royaume boycottaient la rentrée universitaire. Après plus de deux mois de grève, les étudiants ont obtenu la suspension du projet de loi.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?