À l’internat, la vie n’est pas de tout repos

Le temps de travail, « LA » réforme prioritaire pour les internes  Abonné

Publié le 18/05/2015
Les trois quarts des internes se sentent exploités en temps comme en volume de travail

Les trois quarts des internes se sentent exploités en temps comme en volume de travail
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Elle est la priorité des priorités, celle qui écrase toutes les autres dans le sondage que vient de réaliser l’IFOP pour « le Quotidien ». Six internes sur dix considèrent que la réforme de l’internat la plus urgente à mener concerne le temps de travail et le repos de sécurité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte