Internes dans le privé

Le SYMHOP s’émeut  Abonné

Publié le 14/12/2010

Le Syndicat des médecins de l’hospitalisation privée (SYMHOP) n’a pas apprécié les déclarations des représentants des CHU lors des 12e Assises hospitalo-universitaires (« le Quotidien » du 8 décembre). Les directeurs généraux de CHU, les présidents de CME de CHU et les doyens des facultés de médecine ont affirmé à cette occasion que le recours au secteur privé pour la formation des futurs médecins ne devait avoir lieu qu’« exceptionnellement » et « sous conditions ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte