Très chers serious games

La simulation numérique doit trouver son modèle économique  Abonné

Par
Publié le 30/10/2017
serius game

serius game
Crédit photo : DR

Réaliser une consultation ou une opération chirurgicale virtuelle, c'est peut-être pour bientôt dans le cursus des carabins.

Jérôme Leleu, président d'Interaction Healthcare et notamment de Simforhealth, sa branche spécialisée dans la fabrication de serious games, a rencontré une quinzaine de facultés de médecine pour intégrer ce nouveau mode d'apprentissage dans les cursus. « Il y a une appétence forte, a-t-il souligné, mais il faut trouver un modèle économique vertueux. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte