La menace du déconventionnement  Abonné

Publié le 10/10/2012

Mécontents de la tournure des négociations, des médecins font circuler sur Facebook une lettre-type invitant leurs confrères de secteur II à prévenir l’assurance-maladie de leur intention de se déconventionner. Des médecins disent y réfléchir sérieusement. « Nous attendons de savoir ce qui va se passer le 17 octobre, explique le Dr Christian Couturier, chirurgien de la main en clinique à Trappes. Si le secteur II disparaît, de très nombreux praticiens envisagent de sortir du système de l’assurance-maladie, on est en train de l’organiser ». Menace ou bluff ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte