Une spécialité qui peine à recruter les meilleurs à l’internat

La médecine générale ne parvient toujours pas à taper dans le mille

- Mis à jour le 12/07/2019
Méconnue des jeunes, la médecine générale reste à la traîne dans les choix de spécialité

Méconnue des jeunes, la médecine générale reste à la traîne dans les choix de spécialité
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

L’internat pour tous devait consacrer la nouvelle spécialité. Le DES créé en 2004 devait lui apporter la reconnaissance. Mais onze ans plus tard, le constat est amer : la médecine générale n’est pas tout à fait une spécialité comme les autres.

Si le métier de médecin généraliste est plébiscité par les patients, la procédure de choix de spécialité d’internat ouverte depuis le 1er septembre confirme le manque d’attrait criant de la discipline pour les étudiants les mieux classés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?