Entretien avec le Pr Gilles Freyer

« Je suis entré dans la cage aux phobes » : le vice-doyen de Lyon-Sud riposte  Abonné

Par
Sophie Martos -
Publié le 02/12/2019
Accusé d'avoir tenu des propos sexistes ou homophobes, lors de cours de sciences humaines et sociales (SHS) en PACES, puis blanchi par l'enquête administrative, le Pr Gilles Freyer, vice-doyen de la faculté de médecine de Lyon-Sud, s'explique dans un ouvrage* et se confie au « Quotidien ». Le cancérologue dénonce la « fabrique du salaud » et met en avant l'esprit critique (et carabin) des étudiants.

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : On vous a accusé d’avoir émaillé vos cours magistraux de propos nauséabonds – sexistes, homophobes, racistes. Puis l’enquête de l’IGAENR vous a totalement dédouané. Quelles leçons tirez-vous de cette séquence ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte