Google rend hommage à la première femme docteur en médecine

Par
Stéphane Long -
Publié le 25/11/2019

Crédit photo : DR

Il y a 177 ans, le 25 novembre 1842, naissait Madeleine Brès, première Française à suivre des études de médecine. Google lui rend hommage en lui consacrant son doodle du jour. L’entreprise américaine célèbre quotidiennement un anniversaire ou une fête en publiant sur la page d’accueil de son moteur de recherche une image ou une animation.

Madeleine Brès a soutenu le 3 juin 1875 sa thèse, intitulée « De la mamelle et de l'allaitement ». Mais il lui aura fallu batailler avant d’en arriver là. Si rien, dans la loi, n’interdisait aux femmes de suivre des études de médecine, les mœurs de l’époque n’y étaient guère favorables.

Privée d'externat

En 1868, Madeleine Brès parvient pourtant à s’inscrire en médecine. C’est la première femme française à y parvenir. Elle a 26 ans, et mère de trois enfants. Un an plus tard, elle est élève stagiaire dans le service du Pr Broca, à l’hôpital de la Pitié, avant d’être nommée « interne provisoire », durant la guerre de 1870.

Son patron ne tarit pas d’éloges à son égard : « Pendant les deux sièges de Paris et jusqu'au mois de juillet 1871, elle a fait son service avec une exactitude que n'a pas interrompu le bombardement de l'hôpital. Son service a toujours été très bien fait et sa tenue irréprochable. Madame Brès s'est toujours fait remarquer par son zèle, son dévouement et son excellente tenue. Elle nous a particulièrement secondés pendant la dernière insurrection. » Elle se voit pourtant refuser l’accès au concours de l’externat en 1871, malgré le soutien du Pr Broca. 

Madeleine Brès ne renonce pas. Elle s’installe en tant que pédiatre et prépare sa thèse qu’elle obtient avec la mention « extrêmement bien ». C’est la première française docteur en médecine. mais pas la première femme : l'Anglaise Elizabeth Garrett Anderson l'a devancée de cinq ans.


Source : lequotidiendumedecin.fr