Gare au choc culturel

Publié le 02/04/2009

Le Québec, un nouvel Eldorado pour les médecins français ? Pas sûr. Les conditions d’exercice sont en effet très différentes entre les deux pays. Les praticiens qui arrivent au Québec disposent d’un permis restrictif d’une durée de cinq ans pendant lesquels ils demeurent liés à leur lieu d’exercice. Après cette période seulement, ils disposent d’un permis régulier. «  Au Québec, les médecins ne peuvent pas s’installer où ils veulent, témoigne un médecin français, qui travaille depuis 20 ans au Québec.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?