Fin de la PACES, la réforme impossible faute de moyens ? Le « SOS » des doyens à Buzyn

Par
Sophie Martos -
Publié le 13/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

La conférence des doyens des facultés de médecine s'inquiète ouvertement de devoir renoncer à la mise en place des réformes du premier et second cycle prévues en 2020 en raison d'un manque d'accompagnement et de moyens financiers.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)