Fin de la PACES, la réforme impossible faute de moyens ? Le « SOS » des doyens à Buzyn

Par
Sophie Martos -
Publié le 13/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

La conférence des doyens des facultés de médecine s'inquiète ouvertement de devoir renoncer à la mise en place des réformes du premier et second cycle prévues en 2020 en raison d'un manque d'accompagnement et de moyens financiers.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?