Emanuel Loeb (ISNI) : « Des habitudes freinent la mise en place du repos de sécurité »  Abonné

Publié le 24/10/2013
LE QUOTIDIEN – Un an après la grève des internes, où en sont les mesures destinées à améliorer les conditions de travail ?

EMANUEL LOEB – Plusieurs dispositions nécessitent un décret d’application : la revalorisation de la prime de sujétion des internes en première et deuxième années, la création de la prime SASPAS pour les internes de médecine générale ou le forfait ambulatoire pour dédommager les déplacements en stage sur certains territoires. La DGOS nous a garanti que les textes paraîtront à temps pour entrer en vigueur au 1er novembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte