Euromed, pour ne pas rester « analphabète » à l’étranger

Des rabelaisiens bientôt anglicistes

Publié le 01/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

À Tours, un tiers des étudiants en L2 ont un niveau d’anglais correspondant à la classe de sixième ; un autre tiers à celle de troisième et un dernier tiers ont le niveau bac.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?