Triplement des postes d’internes

Des éclaircies sur le front de la démographie  Abonné

Publié le 28/01/2016

« Cela fait plus de 15 ans que le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) se bat pour faire remonter la démographie, souligne son président, le Dr Thierry Bour.

Dans les années 2000, on annonçait une baisse de 40 % du nombre d’ophtalmologistes entre 2012 et 2025. On en formait environ 50 par an, alors qu’on prévoyait 3 600 départs en retraite sur quinze ans. Deux problèmes principaux se cumulaient : un numerus clausus très bas et le nombre de postes attribués à l’ophtalmologie, notoirement insuffisant par rapport à d’autres spécialités ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte