Concours post-bac, parcours lycéen, tests de logique, notes éliminatoires…

Comment des voisins européens sélectionnent les étudiants en médecine ?  Abonné

Par
Publié le 04/10/2018
paces

paces
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Après l'annonce de la suppression du numerus clausus et de la première année commune aux études de santé (PACES) dès 2020, le gouvernement a ouvert la concertation pour trouver un système qui soit « plus ouvert, plus vivant et attire des profils plus variés », tout en restant « sélectif », selon le cadrage d'Emmanuel Macron. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte