Choix de postes à l'internat : les spécialités qui partent vite, celles qui restent

Par
Sophie Martos -
Publié le 17/09/2018
choix poste

choix poste
Crédit photo : S. Toubon

Plus de la moitié de la procédure d'affectation des spécialités et des villes d'internat, pilotée par le Centre national de gestion (CNG), est désormais finalisée. Environ 5 000 étudiants ont opté pour une spécialité.

Certaines n'offrent plus de postes à pourvoir comme en témoigne @MrFDA sur Twitter, un interne habitué à synthétiser la procédure. Vendredi 14 septembre au soir, une vingtaine de spécialités avaient déjà fait le plein parmi les 4 500 étudiants ayant validé leur choix (dont l'anesthésie-réanimation, la chirurgie maxillo-faciale, orale, orthopédique, la dermatologie, les maladies infectieuses et tropicales, la médecine cardiovasculaire, la médecine nucléaire, la néphrologie, l'oncologie, l'ophtalmologie, l'ORL, la radiologie, la rhumatologie et l'urologie).

Parmi les disciplines offrant encore des postes, la médecine d'urgence, la gériatrie, la médecine générale, la psychiatrie, la médecine du travail et de santé publique présentaient des places dans plusieurs subdivisions.

La spécialité maladies infectieuses et tropicales a été choisi par le major 2018 Alexis Maillard. Le premier choix en médecine générale est intervenu au 62rang. Le premier poste de gériatrie a été pourvu par le 212e candidat. La médecine et santé au travail a été choisie pour la première fois par le candidat classé 3 012e

La procédure de choix de postes se terminera le 25 septembre. La rentrée de l'internat est prévue début novembre. 


Source : lequotidiendumedecin.fr