À vous de débattre

Cadences, horaires : faut-il plaindre les internes ?  Abonné

Publié le 14/09/2012

Le cliché est tenace : les internes en médecine seraient soumis à des cadences de travail infernales. La récente enquête menée par l’ISNIH (Intersyndicat national des internes des hôpitaux) le confirme, chiffres à l’appui. Les internes déclarent ainsi travailler en moyenne entre 51 et 69 heures par semaine, selon la spécialité. Un interne sur 5 a été contraint de travailler au-delà de sa garde de nuit, sans respecter la réglementation qui impose un repos de 11 heures après 24 heures d’exercice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte