« Big matching », big succès ? 96 % des internes affectés dès le premier tour d’appariement docteur junior

Par
Publié le 18/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

Pas de sueurs froides : le « big matching », nouvelle procédure d'affectation des internes avant l'entrée dans la dernière phase du troisième cycle (dite de consolidation), au cours de laquelle les internes deviennent des « docteurs juniors », s'est déroulé sans difficultés majeures jeudi 17 septembre. « Nous sommes satisfaits, 96 % des internes ont été affectés et parmi eux 98 % ont eu leur choix le plus désiré », se réjouit le Pr Olivier Palombi, vice-président de l'Université numérique en santé et sport (UNESS), organisateur de cette procédure d'appariement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)